Cette année, plus fort que jamais, je ne tomberai pas dans la faiblesse de tenter de prendre contact avec les deux demoiselles qui fêtent leurs anniversaires ces jours-ci et qui n'en ont rien à faire de moi. Ce qui me surprend un peu de la part de la première, qui était restée une amie au cours des années qui ont suivi notre relation, contrairement à la seconde. Bon, tant pis. Pour un mec qui aime autant les femmes que moi, c'est quand même beaucoup plus drôle de ne plus avoir aucun contact ou rapport avec cette espèce singulière. Ca me permet de continuer de rêver.