15 septembre 2009

Mélanie - 1989

Il y a des histoires, comme celle-ci, qui n'en sont pas vraiment. Ce n'est pas la peine d'en parler. Juste les noter, pour m'en souvenir. Elle avait une attitude désinvolte et un rien vulgaire, comme toute jeune fille qui joue à être femme et se sait désirée. Elle avait un sourire presque aussi beau que celui de Cécile, une belle chevelure brune, des sourcils très féminins. Je crois me rappeler qu'elle habitait Cité Grenet, près du collège. Elle était plus jeune d'un ou deux ans, nous n'étions donc pas dans la même classe. Mais,... [Lire la suite]
Posté par laurent_007 à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 septembre 2009

Séverine Prévot

Ma voisine, pendant des années. De sa naissance, au début des années 80, jusqu’en 2000. Elle doit avoir trois ou quatre ans de moins que moi, du coup je la considérais un peu comme la petite sœur que je n’aurais jamais. Mais malheureusement nous n’avons jamais eu de vraie relation, ni amicale ni sentimentale. Il arrivait juste qu’on se croise. Lorsqu’elle était adolescente, elle venait elle aussi faire un peu de ménage à la maison pour se faire un peu d’argent de poche. Pendant ce temps-là, je restais dans ma chambre à dessiner,... [Lire la suite]
Posté par laurent_007 à 01:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 septembre 2009

Sarah - Avril 1989

On allait en car en Espagne avec le collège, ainsi que d’autres élèves du collège Charcot de Oissel que nous étions passés prendre le matin du départ. Et bientôt, je remarque que la fille assise juste derrière nous nous charrie allègrement et se moque de moi, de mon éventuel sentiment à son égard. Ca ne loupe pas : après lui en avoir voulu de s’être foutu de moi ouvertement et gratuitement, je m’aperçois qu’elle est très mignonne et qu’elle m’attire. Elle est brune et a de beaux yeux bleus… Pendant le trajet, j’essaie encore de lui... [Lire la suite]
Posté par laurent_007 à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 septembre 2009

Laure - Juillet 1988

Cécile n'était pas revenue cette année-là. Laure était nouvelle, plus jeune et très joyeuse. J'étais bien avec elle, je pense qu'elle ressentait des choses pour moi, et je la laissais faire. Un soir où on dormait au pied du Mont Bizanne, dans la grande tente, elle était montée sur moi et m'avait embrassé. Mon premier baiser, c'était agréable, mais évidemment il fallait que ça vienne d’une fille que je n’aimais pas ! Je l’ai retrouvée dernièrement via le net : elle vit en Allemagne, où elle est traductrice.... [Lire la suite]
Posté par laurent_007 à 15:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 septembre 2009

Cécile Monnier - Août 1987

C'était en colonies de vacances aux Saisies, en été. Je l'avais remarquée dans le train Paris-Chambéry. Elle était avec sa sœur Audrey, sa cousine Hélène et son cousin Julien. Elles habitaient à Sarcelles, eux à Ecouen. On a fait le premier trajet ensemble, d'Albertville au Chalet, dans la camionnette, et je me souviendrai toujours de cette lumière bleue de la nuit qui tombait et des reflets sur ses cheveux bruns. Les premiers jours, j'étais fou de joie : je croyais qu'elle était amoureuse de moi. Mais elle me préféra... [Lire la suite]
Posté par laurent_007 à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 août 2009

Sarah Bosc - Juillet 1987

Une amourette de vacances. Je ne sais plus ce qui me plaisait chez elle. Elle m'ignorait superbement. J'étais un copain de son frère et leur emplacement était en face du nôtre. De vagues souvenirs de jeux chez eux, pour un anniversaire ( peut-être le sien ? ), dans la forêt derrière, une piqûre de guêpe, la route vers la plage... Une amourette Chocos BN sur la table sous l’auvent, cheveux mouillés… Elle habitait à Châlons-sur-Marne. J’étais triste comme une pierre sur la route du retour. Elle ressemblait à la fille du clip... [Lire la suite]
Posté par laurent_007 à 15:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 août 2009

Karine Lecavelier - 1987-89

Il y a vraiment des filles dont je ne voudrais pas parler tellement je me trouve stupide de les avoir aimées. Connaissant pertinemment mes sentiments à leur égard, elles ont alimenté ma solitude, en m’ignorant, me repoussant, sans jamais me parler, me laissant dans l’incompréhension et l’amertume. J’ai fini par apprendre que le rêve que je m’inventais sur leur visage était le plus bel amour possible, que leur image était tout ce qu’il m’était donné d’avoir, ainsi que tous les espoirs que lui attribuais. Ainsi, c’était à chaque fois... [Lire la suite]
Posté par laurent_007 à 01:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 août 2009

Dorika Morisse - 1987

Elle était elle aussi avec moi dans le premier groupe de Français, et elle me fascinait. On aurait dit une femme. Un jour, elle avait mimé le « Penseur » de Rodin pour montrer à la classe de monsieur Hamard. Elle était belle et cultivée, bref, elle me plaisait. Comme je l’ai déjà précisé, de mon côté, j‘étais et me savais timide, fragile et vulnérable face à l’assurance des jeunes filles qu’on admire, ou à l’expérience des gars plus sûrs d’eux ou plus proches d'elles. Je me contentais donc d’un sentiment intérieur très fort,... [Lire la suite]
Posté par laurent_007 à 01:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 août 2009

Adeline Corblin - 1986

Elle était très belle, très fine, avec un cou étrangement long, ou peut-être était-ce un effet dû à son éternelle queue de cheval brune ? Elle ressemblait à la petite Anne dans " Diabolo menthe ". Je l'ai remarquée dès la rentrée de la sixième, à mon arrivée au collège, mais nous n’étions pas dans la même classe, excepté dans le premier groupe de Français ( avec le génial et hétéroclite monsieur Hamard, sorte de Fabrice Luchini-Cohn-Bendit, croisés avec Philippe Caubère ), et en section Hand Ball. Elle était tout le... [Lire la suite]
Posté par laurent_007 à 01:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2009

Aurore Saunier - 1984

Aurore, c’est très étrange. Comme un rêve lointain, oublié très longtemps, et ressurgi comme par enchantement. Je n’étais pas amoureux d’elle, aveuglé par mon amour pour Elodie, mais une amie m’avait dit : "C’est elle que tu devrais aimer, pas Elodie. Elle est douce…" Il me semble qu’elle avait aussi précisé qu’elle était amoureuse de moi, mais je n’en suis plus sûr, et si cela avait été le cas, j'aurais sans doute été beaucoup plus attentif à elle. Toujours est-il que je me suis remis soudainement à penser à elle vers 22... [Lire la suite]
Posté par laurent_007 à 01:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]